Forêts naturelles et biodiversité

Publié le par Emilie

Les forêts naturelles sont des milieux riches en biodiversité. La quantité de bois mort présente est impressionnante et peut atteindre plus de 90 m3/ha.
 DSC09161.JPG
Lors de nos excursions, j’ai eu l’occasion de voir la Gélinotte des bois et le Tétras Lyre à plusieurs reprises. J’ai eu aussi la chance de voir un Grand Tétras (le dindon des forêts !). C’était un mâle, il a décollé quelques mètres devant nous. Au décollage, cet oiseau fait un bruit assez impressionnant !
 
Dans les forêts naturelles, on rencontre aussi de nombreux lichens. Ces derniers sont considérés comme d'excellents bio-indicateurs. La présence ou l'absence de certaines espèces reflète le taux de pollution de l'air. L’abondance et la diversité des lichens sont les signes d'une bonne santé écologique.
Parmi les lichens les plus sensibles aux pollutions, il y a Lobaria pulmonaria, un des plus gros lichens foliacés. 
Lobaria-pulmonaria.JPG
Lobaria pulmonaria, une espèce considérée en régression en Europe
Les lichens du genre Usnea sont aussi très sensibles aux pollutions. La présence de ces lichens indique donc une bonne qualité de l’air.
Usnea.JPG
Usnea sp.
DSC08543.JPG
Hypogymnia physodes, une espèce largement répandue
 
Nous avons aussi vu Haploporus odoratus, polypore avec une très forte odeur anisée caractéristique.
On le trouve sur de vieux saules marsaults (Salix caprea), souvent à proximité de dépressions humides ou de ruisseaux.
Haploporus-odoratus-2.JPGHaploporus odoratus, un polypore inscrit sur la liste d’espèces menacées d’Europe.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

aurélie 20/09/2007 18:13

P'tit coucou depuis le temps !!
J'espère que tout va bien pour moi c'est J-7 avant le départ pour l'Italie la pression monte ...

Bonne continuation
Bizzzz

Aurélie

éloïse 16/09/2007 19:47

Salut !
C'est donc vrai le Grand tétras existe !
Noémie en a vu aussi qui voulaient s'accoupler avec un hélicoptère !